STATUT SAS : comment ça fonctionne ?

On dit que tout ce qui est simple est beau ! Cela est le cas d'une SAS. Elle attire les clients par le biais de sa souplesse dans les formes juridiques ainsi que dans son fonctionnement. C'est aux associés de prendre les décisions concernant l'organisation de la SAS, si ceux-là le souhaitent. Le capital change sans avoir à se réunir à chaque fois pour en discuter. Les associés ne risquent rien si la SAS venait à être endettée.

La SAS peut avoir un ou plusieurs membres. Il n'existe aucune limite à ce sujet. Un seul point est exigé et c'est le fait de devoir nommer un président qui sera à la tête de celle-ci. Il existe également un mode de décisions collectives qui devrait être respecté par le président de la SAS.

Pour plus de détails, veuillez consulter : https://www.statutssas.info

Les fiscalités du statut SAS.

Le statut SAS engendre un statut fiscal qui marche en fonction des impôts sur les sociétés. Il est à noter que le taux de ces dernières est établi à 15% dans le cas où :

  • la SAS fait un chiffre inférieur à 7, 63 millions d'euros.
  • capital détenu à 75%
  • un taux de 33% sur les bénéfices en hausse.