Statut SASU: quels sont les types d'apports qui la composent ?

Fonder une société par actions simplifiée nécessite l'accomplissement de formalités administratives obligatoires, dont la constitution d'un capital social. Ce dernier est un élément incontournable et indispensable à son fonctionnement. En effet, il s'agit du fonds de roulement de la société ou de son budget en d'autres termes.

Le capital social de la SAS est mis à sa disposition par les associés dont la responsabilité est limitée à hauteur de leurs apports respectifs. Ces apports sont de deux sortes :

  • les apports en numéraire : sommes d'argent mises à la dispositions de la société par les associés. La moitié de cette somme doit être débloquée lors de l'ouverture de la société, et le solde dans les 5 ans à venir. Ces apports n'ont pas de minimum, les associés sont donc libres de déterminer leur montant.
  • les apports en nature : ce sont les biens mis à la disposition de la SAS par les associés. Ceux-là peuvent être des véhicules, des machines, du matériel, du mobilier, des brevets...etc.

Pour plus de renseignements, rendez-vous sur le site : statut-sasu.fr

L'utilité du capital social

Le capital social est un élément très important pour le fonctionnement de la SAS. Effectivement, il est utilisé pour les opérations monétaires suivantes :

  • le financement des différents investissements ;

  • le paiement des factures ;

  • le paiement des salaires des employés ;

  • le remboursement des frais réglés par les actionnaires.